menu close

SKORN OF BANANA



visage du gardien de Ultima 7

Mon journal intime (bien flingué) du jeu vidéo. Drogué à la dopamine procuré par le média depuis mon enfance, je partage mes avis, critiques et tests de bon goût sur tous les jeux que je fais, récents comme anciens.

Qu'est ce que qui rend mon site intéréssant et unique hormis ma plume exceptionelle? Je suis un grand passioné de vrais jeux rétros (années 80) et je partage aussi du contenu sur des grandes sagas oubliées, comme Ultima, Wizardry ou encore Zork, séries dont le contenu est quasi inexistant sur le web francophone.


image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 7 / 10

Année de sortie : 1999

Genre : CRPG

Ultima IX: Ascension

Conclusion


Wow wow putain, on se calme ! Je sais, après tout ce que j’ai dit durant mes précédentes critiques, je peux comprendre votre incompréhension en voyant ma note. MAIS CEPENDANT, laissez-moi une chance en lisant ma critique. Car oui, je vais oser le dire, putain je suis un malade, oui, OUI, j’ai aimé Ultima 9 ! Alors, syndrome de Stockholm ? EA qui me pointe un flingue sur la tête à l’heure où j’écris ces lignes ? Goûts de chiottes ? Bah nan,rien de tout ça, je vous le promets, alors laissez-moi vous expliquer pourquoi je suis si content de pouvoir partir sur une bonne note avec cette saga, qui tient une place si particulière dans mon cœur. Car cette fois-ci, c’est la conclusion de ma longue rétrospective de la saga Ultima, qui est à l’origine de ma pulsion qui m’a fait commencer la rédaction de mes critiques sur le net.

publié il y a 4 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Ultima IX: Ascension

Conclusion

Année de sortie : 1999

Genre : CRPG

Note : 7 / 10


Wow wow putain, on se calme ! Je sais, après tout ce que j’ai dit durant mes précédentes critiques, je peux comprendre votre incompréhension en voyant ma note. MAIS CEPENDANT, laissez-moi une chance en lisant ma critique. Car oui, je vais oser le dire, putain je suis un malade, oui, OUI, j’ai aimé Ultima 9 ! Alors, syndrome de Stockholm ? EA qui me pointe un flingue sur la tête à l’heure où j’écris ces lignes ? Goûts de chiottes ? Bah nan,rien de tout ça, je vous le promets, alors laissez-moi vous expliquer pourquoi je suis si content de pouvoir partir sur une bonne note avec cette saga, qui tient une place si particulière dans mon cœur. Car cette fois-ci, c’est la conclusion de ma longue rétrospective de la saga Ultima, qui est à l’origine de ma pulsion qui m’a fait commencer la rédaction de mes critiques sur le net.

publié il y a 4 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 5 / 10

Année de sortie : 2003

Genre : Plateforme

Jak II : Hors la loi

Jakouille II : Hors-sujet


Il y a principalement deux groupes d’avis sur Jak 2. Il y a ceux pour qui ce jeu est une très bonne suite, qui bien qu’osée et surprenante, a parfaitement réussi son virage vers le mix plateforme/GTA-Like, et qui pensent que « ceux qui n’aiment pas le jeu, c’est des rageux car il est trop dur pour eux », souvent un avis partagé par ceux ayant découvert le jeu particulièrement jeune. Puis il y a les autres, les trous du cul, les sans-gêne, qui trouvent quand même que ce Jak 2, niveau qualitatif, est loin du premier opus… Et devinez vers quel groupe d’avis je penche ? Eh oui, je sais, je suis un connard !

publié il y a 6 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Jak II : Hors la loi

Jakouille II : Hors-sujet

Année de sortie : 2003

Genre : Plateforme

Note : 5 / 10


Il y a principalement deux groupes d’avis sur Jak 2. Il y a ceux pour qui ce jeu est une très bonne suite, qui bien qu’osée et surprenante, a parfaitement réussi son virage vers le mix plateforme/GTA-Like, et qui pensent que « ceux qui n’aiment pas le jeu, c’est des rageux car il est trop dur pour eux », souvent un avis partagé par ceux ayant découvert le jeu particulièrement jeune. Puis il y a les autres, les trous du cul, les sans-gêne, qui trouvent quand même que ce Jak 2, niveau qualitatif, est loin du premier opus… Et devinez vers quel groupe d’avis je penche ? Eh oui, je sais, je suis un connard !

publié il y a 6 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 7 / 10

Année de sortie : 1995

Genre : Combat

Samurai Shodown III: Blades of Blood

Le renouveau de la série


Un peu à la manière d’un Tekken 4, cet épisode va être celui du renouveau complet de la saga. Nouveau système de rage, modification des touches, un système de Slash et Burst donnant deux variantes d’un même personnage, ET, un changement important dans le design et l’ambiance. D’ailleurs, pour reprendre ma comparaison avec Tekken 4, ce Samurai Shodown 3 sera aussi le seul à nous permettre de nous mouvoir avant le début d’un combat… Oui, faut qu’il arrête avec ça ! Et si Tekken 4 avait déçu pas mal de fans à cause de trop de changements d’un coup (moi j’ai bien aimé), pour Samurai Shodown 3, eh bien… c’est un peu pareil. Je veux dire par là que le jeu a reçu un accueil critique un peu mitigé auprès des fans, tandis que moi, j’ai adoré !

publié il y a 19 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Samurai Shodown III: Blades of Blood

Le renouveau de la série

Année de sortie : 1995

Genre : Combat

Note : 7 / 10


Un peu à la manière d’un Tekken 4, cet épisode va être celui du renouveau complet de la saga. Nouveau système de rage, modification des touches, un système de Slash et Burst donnant deux variantes d’un même personnage, ET, un changement important dans le design et l’ambiance. D’ailleurs, pour reprendre ma comparaison avec Tekken 4, ce Samurai Shodown 3 sera aussi le seul à nous permettre de nous mouvoir avant le début d’un combat… Oui, faut qu’il arrête avec ça ! Et si Tekken 4 avait déçu pas mal de fans à cause de trop de changements d’un coup (moi j’ai bien aimé), pour Samurai Shodown 3, eh bien… c’est un peu pareil. Je veux dire par là que le jeu a reçu un accueil critique un peu mitigé auprès des fans, tandis que moi, j’ai adoré !

publié il y a 19 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 10 / 10

Année de sortie : 2023

Genre : CRPG

Phantom Liberty (extension de Cyberpunk 2077)

Je crois qu’il est temps que tu retournes à Night City


Quand on connaît la qualité des extensions de Witcher 3 (qui constituent mes meilleurs souvenirs de ce jeu d’ailleurs), inutile de dire que l’extension de Cyberpunk était attendue au tournant. Et pour moi qui ai découvert le jeu de base ainsi que son extension en même temps, le constat est sans appel : l’extension est encore ce qui m’aura le plus marqué dans un jeu CD Projekt.

publié il y a 20 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Phantom Liberty (extension de Cyberpunk 2077)

Je crois qu’il est temps que tu retournes à Night City

Année de sortie : 2023

Genre : CRPG

Note : 10 / 10


Quand on connaît la qualité des extensions de Witcher 3 (qui constituent mes meilleurs souvenirs de ce jeu d’ailleurs), inutile de dire que l’extension de Cyberpunk était attendue au tournant. Et pour moi qui ai découvert le jeu de base ainsi que son extension en même temps, le constat est sans appel : l’extension est encore ce qui m’aura le plus marqué dans un jeu CD Projekt.

publié il y a 20 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 9 / 10

Année de sortie : 2020

Genre : CRPG

Cyberpunk 2077

Bonne nuit Valérie, c'était vraiment une belle journée


Enfin je découvre ce monument du RPG. Pour moi, qui suis un très grand passionné du genre, il m'aura fallu plus de trois ans pour m'y mettre. Un peu refroidi par la réception critique et le chaos technique du jeu, je l'avais laissé de côté, en lui laissant le temps de mûrir, à la limite de l’oublier. Puis j'ai entendu parler de l'extension, et je me suis dit que quand elle sortirait, ça sera la bonne, je pourrais m'y mettre. Trois ans plus tard, après une mise à jour intitulée sobrement 2.0 (ça veut tout dire) et après avoir eu droit à une des meilleures extensions de l'histoire du jeu vidéo, je découvre ce titre. Et sans surprise, je me suis pris une sacrée claque !

publié il y a 20 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Cyberpunk 2077

Bonne nuit Valérie, c'était vraiment une belle journée

Année de sortie : 2020

Genre : CRPG

Note : 9 / 10


Enfin je découvre ce monument du RPG. Pour moi, qui suis un très grand passionné du genre, il m'aura fallu plus de trois ans pour m'y mettre. Un peu refroidi par la réception critique et le chaos technique du jeu, je l'avais laissé de côté, en lui laissant le temps de mûrir, à la limite de l’oublier. Puis j'ai entendu parler de l'extension, et je me suis dit que quand elle sortirait, ça sera la bonne, je pourrais m'y mettre. Trois ans plus tard, après une mise à jour intitulée sobrement 2.0 (ça veut tout dire) et après avoir eu droit à une des meilleures extensions de l'histoire du jeu vidéo, je découvre ce titre. Et sans surprise, je me suis pris une sacrée claque !

publié il y a 20 jours

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 8 / 10

Année de sortie : 1994

Genre : Combat

Samurai Shodown II

Super Samourai Shodown Turbo Edition


Dans certaines sagas de jeux vidéo, il y a des suites qui n’en sont pas vraiment, mais plutôt des versions abouties de la vision du jeu précédent. On retrouve ce cas notamment dans les jeux de plateforme, comme avec les Crash, Sonic et autres. Mais s'il y a une autre catégorie de jeu où ils sont particulièrement champions dans le domaine, c’est bien les jeux de baston. Et si aujourd’hui ce n’est plus vraiment le cas avec les mises à jour et les DLC, c’était clairement la foire à la saucisse à l’époque, rien qu’à voir Street Fighter 2 et son nombre incalculable de versions, qui nous obliger à racheter un jeu complet pour avoir les dernières évolutions. Bref, tout ça pour dire que ce Samourai Shodown 2, c’est comme le premier, mais en mieux !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Samurai Shodown II

Super Samourai Shodown Turbo Edition

Année de sortie : 1994

Genre : Combat

Note : 8 / 10


Dans certaines sagas de jeux vidéo, il y a des suites qui n’en sont pas vraiment, mais plutôt des versions abouties de la vision du jeu précédent. On retrouve ce cas notamment dans les jeux de plateforme, comme avec les Crash, Sonic et autres. Mais s'il y a une autre catégorie de jeu où ils sont particulièrement champions dans le domaine, c’est bien les jeux de baston. Et si aujourd’hui ce n’est plus vraiment le cas avec les mises à jour et les DLC, c’était clairement la foire à la saucisse à l’époque, rien qu’à voir Street Fighter 2 et son nombre incalculable de versions, qui nous obliger à racheter un jeu complet pour avoir les dernières évolutions. Bref, tout ça pour dire que ce Samourai Shodown 2, c’est comme le premier, mais en mieux !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 7 / 10

Année de sortie : 1993

Genre : Combat

Samurai Shodown

Street Fighter mais avec des sabres


Au début des années 1990, c’est la grande révolution (on peut même parler de naissance d’un genre à ce niveau) des jeux de baston avec l’arrivée de Street Fighter 2 en 1991, qui va faire le gigantesque carton qu’on lui connaît. Et tandis que son lot de clones prévisibles vont envahir les salles d’arcade afin d’essayer de profiter de ce nouveau filon avec plus ou moins de succès, un jeu va particulièrement se distinguer des autres… Bah oui, puisque tout le monde fait pareil, autant innover un peu… Et cette innovation, elle vient tout droit de Samurai Shodown produit par SNK : fini les poings dans la gueule, maintenant place aux armes blanches !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Samurai Shodown

Street Fighter mais avec des sabres

Année de sortie : 1993

Genre : Combat

Note : 7 / 10


Au début des années 1990, c’est la grande révolution (on peut même parler de naissance d’un genre à ce niveau) des jeux de baston avec l’arrivée de Street Fighter 2 en 1991, qui va faire le gigantesque carton qu’on lui connaît. Et tandis que son lot de clones prévisibles vont envahir les salles d’arcade afin d’essayer de profiter de ce nouveau filon avec plus ou moins de succès, un jeu va particulièrement se distinguer des autres… Bah oui, puisque tout le monde fait pareil, autant innover un peu… Et cette innovation, elle vient tout droit de Samurai Shodown produit par SNK : fini les poings dans la gueule, maintenant place aux armes blanches !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 2 / 10

Année de sortie : 1987

Genre : Combat

Street Fighter

Oh, le vilain petit canard que voilà !


Après avoir retracé de fond en comble toute l’histoire de la saga de Tekken, il était temps que je m’attaque à l’autre pointure du genre du jeu de baston, et ce n’est pas peu dire ! Une saga qui est tout simplement à l’origine du genre à part entière, à une époque où les jeux de baston étaient plutôt des simulations d’arts martiaux un brin ennuyant on ne va pas se mentir. Cette saga, qui arrive en 1987, va tout changer. Je pose donc désormais mes guêtres dans le monde merveilleux de Street Fighter… Et putain, on peut dire que je ne m'attendais pas à ça pour le premier épisode !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Street Fighter

Oh, le vilain petit canard que voilà !

Année de sortie : 1987

Genre : Combat

Note : 2 / 10


Après avoir retracé de fond en comble toute l’histoire de la saga de Tekken, il était temps que je m’attaque à l’autre pointure du genre du jeu de baston, et ce n’est pas peu dire ! Une saga qui est tout simplement à l’origine du genre à part entière, à une époque où les jeux de baston étaient plutôt des simulations d’arts martiaux un brin ennuyant on ne va pas se mentir. Cette saga, qui arrive en 1987, va tout changer. Je pose donc désormais mes guêtres dans le monde merveilleux de Street Fighter… Et putain, on peut dire que je ne m'attendais pas à ça pour le premier épisode !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 8 / 10

Année de sortie : 2001

Genre : Plateforme

Jak and Daxter: The Precursor Legacy

Le shoot de nostalgie vite fait bien fait


Entre deux gros jeux, j’aime bien me plonger dans des jeux simples et rapides, parfaits pour les moments où je n’ai pas la tête à m'engager dans un RPG qui me prendrait 200 heures à finir. Alors, je regarde ce qui peut se jouer rapidement, et souvent, je jette un œil aux jeux rétro, car j’ai cette foutue impression que les jeux étaient bien moins longs à l’époque… Oh bah tiens, parfait, Jak and Daxter, premier du nom, pur jeu de mon enfance, il sera parfait !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Jak and Daxter: The Precursor Legacy

Le shoot de nostalgie vite fait bien fait

Année de sortie : 2001

Genre : Plateforme

Note : 8 / 10


Entre deux gros jeux, j’aime bien me plonger dans des jeux simples et rapides, parfaits pour les moments où je n’ai pas la tête à m'engager dans un RPG qui me prendrait 200 heures à finir. Alors, je regarde ce qui peut se jouer rapidement, et souvent, je jette un œil aux jeux rétro, car j’ai cette foutue impression que les jeux étaient bien moins longs à l’époque… Oh bah tiens, parfait, Jak and Daxter, premier du nom, pur jeu de mon enfance, il sera parfait !

publié il y a un mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Note : 7 / 10

Année de sortie : 2024

Genre : Combat

Tekken 8

Le jeu ultra complexe où un bot spammeur de 1, 1, 1, 1 atteint le même rang que moi en classé.


Encore un nouveau titre de cette vénérable et très grande saga du jeu vidéo ! Présenté souvent comme l'un des jeux de baston les plus complexes à apprendre, et accessoirement aussi pour être la série contant la plus longue histoire du jeu vidéo (*l'histoire*, HAHAHAHAHAHA (oui, je ris comme Tidus)), il était temps en 2024, soit 9 longues années après Tekken 7, d'avoir la suite qu'on attendait tous. Et comme pour Tekken 4 en son époque, ce nouvel épisode est probablement l'un de ceux qui bouleverse le plus la formule, en misant ici tout sur l'agressivité.

publié il y a 2 mois

image de Ultima 1 dans un donjon

Tekken 8

Le jeu ultra complexe où un bot spammeur de 1, 1, 1, 1 atteint le même rang que moi en classé.

Année de sortie : 2024

Genre : Combat

Note : 7 / 10


Encore un nouveau titre de cette vénérable et très grande saga du jeu vidéo ! Présenté souvent comme l'un des jeux de baston les plus complexes à apprendre, et accessoirement aussi pour être la série contant la plus longue histoire du jeu vidéo (*l'histoire*, HAHAHAHAHAHA (oui, je ris comme Tidus)), il était temps en 2024, soit 9 longues années après Tekken 7, d'avoir la suite qu'on attendait tous. Et comme pour Tekken 4 en son époque, ce nouvel épisode est probablement l'un de ceux qui bouleverse le plus la formule, en misant ici tout sur l'agressivité.

publié il y a 2 mois